Votre panier est vide  Votre compte

Des années...

528039yrpmeazzp0Des années, une vie durant nous nous efforçons d'amasser du mieux que la vie nous le permet toutes sortes de trésors. Souvent en cour de route nous regardons en arrière et sommes à la fois fiers et heureux du chemin parcouru.


Mais parfois il arrive que le trajet qui est derrière soit encore parsemé d'embûches que nous n'avons pu franchir. Sur certains de ces obstacles parfois y traînent des morceaux de cœur, des parcelles de nous qui notre vie durant nous ont alourdies les épaules et fait courber le dos.


C'est si difficile de vivre cette existence en regardant derrière mais nous y arrivons tous, de peine et de sang, de misère et de malchance, tous nous arrivons un jour ou l'autre a la croisé des chemins..


En ce lieu quelque part où il nous faut faire le difficile choix de combattre, de s'accrocher et de ne pas laisser tomber.


Parce que c'est ça la vie, faut bien l'admettre, s'accrocher et se battre, jusqu'à ce que le temps de ne plus regarder en arrière... soit venu.


Le temps où il nous est donnez de regarder en avant et de n'y voir qu'une lumière sombre en se disant c'est ça, c'est cela le bout de la route, voilà où j'en suis rendu...


Que faut-il faire si ne pouvant plus regarder en arrière le devant devient insupportable à voir... Peut-il exister autre chose que la fatalité… Que le dur dessin d'un destin immuable.


Personne n'est parfait diront certains, et ils auront raison C'est mieux comme moi C'est mieux comme nous C'est mieux comme eux la bas...


Tous auront la bonne route à faire suivre aux gens qui n'ont que peu de choix...


A ceux qui bêtement ont appris que le temps était venu de ne plus regarder en arrière et ni en avant. Car à quoi servirait-il de regarder en avant quand l'horizon n'est que douleur et incertitude


Quand le malheur est notre quotidien. Alors le mieux à faire si ne pouvant regarder en arrière et souffrant de regarder en avant est sans doute de regarder autour de nous.. De chaque côté...
 Pourquoi pas, puisque tant de bonheur traîne ici et là..


Les plus belles secondes, les plus merveilleuses des minutes à vivre sont sans doute celles au bout de la route.
Celles qui caressent le cœur et l'âme tôt le matin…
Celles qui effacent le remord et clament le pardon…
Celles qui de l'aube à la nuit nous permettent de partager les plus beaux moments de bonheur avec les gens qu'on aime.


Ce doit être la plus cruelle des nouvelles d'apprendre qu'une maladie grave nous ronge. Qu'un jour peut-être elle nous enveloppera d'incompréhension et d'incrédulité
Non, il n'y a pas de meilleur remède à ce tourment que de vivre pleinement le bonheur des moments présents..


Ceux qui chassent la rancune et se moquent de l'amertume..


Le temps est venu je pense de prendre le plus de mains possibles et de leur montrer un peu de nous.. Un peu de ces trésors enfouis en nous, de cette richesse qui nous habite Car c'est fièrement qu'il faut leur dire, regarde, regarde ce que je suis maintenant, une personne heureuse



Heureuse de vivre chaque seconde en sachant bien qu'au loin là bas tout se bouscule dans l'ombre. Car c'est en brillant d'une belle lumière un jour à la fois, que nous ne refermerons pas mais ouvrirons la dernière porte…
Celle qui en s'ouvrant portera la voix des gens qu'on aime
Ceux qui bien tendrement nous diront merci dans le plus sincère des je t'aime: Regarde, regarde comme c'est beau la vie.



Peintre André Julien écrit pour les gens atteints de cancer.

l'amour la vie texte spirituel Dijonreiki

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire